Partagez
Aller en bas
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 104
Age : 62
Nom du bateau : PACO
Port d'attache : Toulouse
Nation : Française
Date d'inscription : 17/11/2006
Voir le profil de l'utilisateur

gréement dormant

le Dim 13 Mai 2007 - 2:15
B.JJJJJRS Smile

Je viens de vérifier mes cables de haubans et je ne vois pas de déformations ni de fils coupés , par contre pas mal de zones apparaissent
rouillées jusque au niveaux des sertissages , je ne connais pas l'age de mes haubans et l'expert , bien sur , me conseille de les changer , tout ça pour l'assurance je suppose .
Mon mat est cour , et les surfaces de voilures sont plus petites ( version mers australes ) est ce qu'un tres fort nettoyage pourrait faire l'affaire ?pirat
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 70
Age : 67
Nom du bateau : Darjeeling
Port d'attache : Bénodet
Nation : France
Date d'inscription : 07/07/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: gréement dormant

le Jeu 17 Mai 2007 - 13:47
Bonjour Francis

Avant de me lancer dans l'achat d'un gréément dormant neuf, je regarderai attentivement où il en est.

Effectivement un bon nettoyage permettre de voir si la rouille a corrodé en profondeur les torons; Un examen à la loupe s'impose.
Rinçage à l'eau douce et/ou netoyage à la lessive; Eventuellement on peut frotter au tampon Jex ou similaire, voir ci-dessous).

Les défauts typiques sont:
- fissuration, déformation des jonctions mécaniques, (Chapes, 1/2 sphères, etc). Tolérance: 0, câble à changer.
- Torons cassés, (surtout proximité des ancrages). tolérance : 0 Le point le plus souvent concerné et le sommet de l'étai de Foc, lorsqu'il n'est pas muni d'un cardan.
- Corrosion. Elle est très rarement profonde. Il s'agit le plus souvent d'une petite oxydation de surface qui peut être éliminée au tampon Jex , (éponge grattante synthétique verte), à sec ou à l'eau douce. Ne jamais faire un nettoyage à la brosse métallique.

Faire aussi un examen visuel attentif du mât, afin de se faire un idée des souffrances qu'il a subi, et qu'il a renvoyées dans le grément dormant:
- Vérifier la rectitude du profil en visant à l'oeil, le long de l'engougure de voile.
- Rechercher d'éventuelles enfoncements des parois du mât, causés par un début de flambement, (palpation à la main).
- Vérifier les amplantures des barres de flèches et tous les ancrages mécaniques, rivetés ou soudés, (fissures, déformations, ovalisation des trous, corrosion des assemblages inox/alu, alu/alu, etc.).
-Vérifier les réglage et la tension des haubans, ni trop dur ni trop mou, (à contrôler au près sur le bord sous le vent; ça ne doit pas molir totalement).

Bon courage

Bernard
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum