Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Matelot
Nombre de messages : 17
Nom du bateau : Bambo la Bulle
Date d'inscription : 24/12/2005
Voir le profil de l'utilisateur

passe coques et coque sandwitch

le Jeu 9 Fév 2006 - 17:07
bonjour,
je suis en train de changer de lock sondeur, et donc il faut changer aussi les passe-coques. Faut-il, comme mentionné sur la notice de montage faire un trou largement plus grand pour coller une entretoise avant de monter le passe coque ? ou bien est ce du luxe ?
merci
Nicolas
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 70
Age : 67
Nom du bateau : Darjeeling
Port d'attache : Bénodet
Nation : France
Date d'inscription : 07/07/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: passe coques et coque sandwitch

le Dim 26 Mar 2006 - 17:24
Bonjour Nicolas

Peut etre n as tu pas encore recu de reponse?
Pour le sondeur, J ai perce l avant de ma coque, exactement dans l axe, sous le lit breton, ou j ai amenage un caisson etanche d environ 30 cm de profondeur. Ce trou est environ 1 metre en arriere du debut de la flottaison.
La coque etant normalement en monolithique a cet endroit, elle est assez epaisse. J ai donc creuse un peu par l exterieur et l interieur, pour que mon passe coque soit le plus vertical possible, et suis parvenu a un tres bon resultat, sans aucune entretoise.

J ai ensuite monte le passe coque avec du Sikaflex 221 noir et n ai jamais note la moindre fuite, (question de soin). Inutile de serrer a mort et de mettre en contrainte le passe coque. Le Sikaflex colle et etancheifie parfaitement.

Le passe coque est assez standard, tres plat a l exterieur, donc pas besoin d aller ajouter un quelconque sabot de protection profile.
C etait, a l epoque, du materiel de marque Dana Plus, construit au Dannemark, mais la societe a disparu depuis.
Pour le loch, j ai ammenage une petite boite de protection sous le banc de navigation, sur la partie presque horizontale du borde, au ras du sol, devant la table a carte qui est situee sur Tribord, face au borde.
Un trou avec une tres bonne scie cloche, suivi par une protection du balsa avec de l epoxy, puis apres sechage de l epoxy, pose du passe coque au Sikaflex. La aussi, RAS depuis 1990.
Esperant t avoir aide

Cordialement

Darjee
avatar
Matelot
Nombre de messages : 17
Nom du bateau : Bambo la Bulle
Date d'inscription : 24/12/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: passe coques et coque sandwitch

le Jeu 30 Mar 2006 - 15:35
bonjour,
je n'avais pas encore reçu de réponse à ces deux questions. Pour les passe-coques, j'ai utilisé les trous déja existants, un dans du monolitique (épaisseur impressionante de la coque), et l'autre dans du sandwich ou j'ai simplement protégé par du gelcoat. C'est certes moins bien que ton époxy, mais bon...
Pour le cablage des batteries, il a bien fallu trancher parmis tous les avis, j'ai donc enlevé les coupe-circuits sur les moins, gardé une batterie moteur indépendante et 2 de servitude. Le délicat pb du guindeau, le fabricant préconise une batterie d'au moins 200Ah (ce n'est même pas mes 2 batteries servitude) sous peine d'usure rapide, mais d'après les expériences que j'ai pu lire, je l'ai finalement monté sur la batterie moteur (de 75 Ah) avec un disjoncteur (là aussi les avis divergent entre disjoncteur et fusible). je ne sais pas ce que tu en penses.
Il me reste encore à traiter le pb de la charge d'ici cet été. Avant je permutais moi même les coupes circuits pour charger alternativement les batteries, mais je crois que finalement un répartiteur électronique s'impose. Si j'ai bien compris ton montage, l'alternateur moteur recharge les 3 batteries, et des panneaux solaires (option retenue dans mon cas) pour uniquement les servitudes.

J'ai du mal à comprendre pourquoi, dans des domaines techniques comme ça, il ne semble pas exister de vérité absolue.
nicolas
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 70
Age : 67
Nom du bateau : Darjeeling
Port d'attache : Bénodet
Nation : France
Date d'inscription : 07/07/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: passe coques et coque sandwitch

le Ven 31 Mar 2006 - 15:48
Bonjour

La batterie a mettre dans le circuit est un tampon, c a d un reservoir dans lequel le guindeau puise l energie dont il a besoin. Plus la batterie a une forte capacite, moins elle est dechargee par rapport a la demande du guindeau. Ce qui revient a dire qu elle est mois profondement dechargee a chaque manoeuvre du guindeau, donc elle s use moins. Les 200 Ah annonces ne sont pas de trop.
On a donc tout interet a la prevoir la plus forte possible.
Dans tous les cas, ilest bien entendu que le moteur doit etre en marche et qu un alternateur doit recharger cette batterie, quelle qu en soit la capacite nominale.
Il ne me semble pas prudent d utiliser la batterie moteur, qui doit dans toutes les circonstances, etre parfaitement chargee afin de pouvoir lancer le moteur, cette mecanique etant, a mon avis, souvent dun prrecieux secours.

En ce qui concerne maintenant la protection du guindeau, on a le choix entre le fusible, (qui par definition est a usage unique), ou le disjoncteur qu on peut rearmer a chaque declenchement. Cependant, le disjoncteur devra avoir une capacite, (ou puissance) superieure a celle du guindeau, afin de ne pas declencher a chaque fois que le guindeau rencontre de la resistance.
Il faut donc connaitre avec precision l intensite maximum toleree par le guindeau.

Pour les batteries, j ai deux alternateurs, qui chargent chacun un des parcs de batteries. Ces parcs pouvant etre commutes l un avec l autre.

Je n ai pas voulu utiliser un repartiteur, pour ne pas avoir la perte de 0,7 volts inherente aux systemes de diodes dont ils sont constitues.
La tension de charge de la batteire doit etre, en general, de 13 a 14 volts, pour gartantir une recharge complete. Attention cependant, cette affirmation ne concerne que les baatteries de type plomb calcium, Freedom par exemple.

N hesites pas a me contacter au besoin.
Cordialement
avatar
Matelot
Nombre de messages : 17
Nom du bateau : Bambo la Bulle
Date d'inscription : 24/12/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: passe coques et coque sandwitch

le Sam 1 Avr 2006 - 9:56
bonjour Bernard,
Je n'ai pas bien compris pour le guindeau, aurais tu donc une 4ème batterie uniquement à cet usage ?
J'avais opté pour le disjoncteur, mais après coup j'ai lu que les temps de réponse sont plus long que les fusibles, et donc il y aurait risque ?? Pour ce qui est le l'ampérage, j'ai constaté une fois de plus que les shipchandler n'y connaissent pas grand chose. Ils feraient mieux desfois de reconnaitre leurs lacunes plutot que d'affirmer des bétises.
Pour les répartiteur, j'ai lu également qu'il y avait ceux à diodes (avec perte de tension nuisible) et ceux électroniques sans perte. Uship en vend un à 90 euros, soit disant électronique....???
bon WE
Nicolas
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 70
Age : 67
Nom du bateau : Darjeeling
Port d'attache : Bénodet
Nation : France
Date d'inscription : 07/07/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: passe coques et coque sandwitch

le Sam 22 Avr 2006 - 10:27
Bonjour Nicolas

J espere que n attends pas ma reponse depuis trop longtemps, je suis a l etranger pour mon boulot, et l interenet y est moins facile d acces.

Non je n ai pas de 4 eme batterie pour le guindeau puisque je n ai pas de guindeau electrique. Cependant, c est bien cela qu il convient de faire si tu souhaites une securite maximum. Sinon, tu peux utiliser le parc des batteries domestiques pour alimenter ton guindeau, a condition de :
1 toujours faire tourner le moteur pendant l utilisation du guindeau, (pour charger)
2 que ce parc domestique ait une bonne capacite initiale

Il est vrai que les disjoncteurs sont un peu plus "lents" que les fusibles dits "rapides", mais est-ce si important dans ce genre d application? D autre part, il va etre tres difficile de trouver des fusibles qui encaissent l intensite demandee par le guindeau.

Les circuits repartiteurs de charge sont TOUJOURS electroniques et comportent TOUJOURS au moins une diode d isolation sur chaque ligne alimentant une batterie.

Dire qu un repartiteur a diodes est nuisible est une erreur. Dire qu un repartiteur "electronique" evite toutes les pertes dues aux diodes est une autre erreur.
Il existe un montage permettant de reduire la perte de 0,6 a 0,7 Volts, il s agit en fait de l interposition d une 3eme diode, (a 1 euro), rien de plus! A ma connaissance il n existe pas d autre montage simple.

La perte induite par les repartiteurs simples a diode est de l ordre de 0,6 a 0,7 Volts par diode traversee par le courant de charge.

On peut compenser simplement cette perte en augmentant la tension de charge, ce qui est souvent fait sur certains alternateurs soi disant "speciaux".
En fait, il s agit uniquement d'un reglage particulier du REGULATEUR de charge, tare a 14 ou 15 volts, voire plus, selon l'installation.

Je pense que ton ship parle, sans vraiment le savoir, d'un regulateur de charge a plusieurs sorties, (donc comportant autant de diodes anti retour).
- Si c est bien le cas, ce regulateur/repartiteur doit remplacer le regulateur d origine de ton alternateur.
- Si c est bien le cas, je dois avouer que le prix est bon marche, ce qui serait surprenant de la part d un shipshandler!

Cordialement

Bernard
Nouveau
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/05/2007
Voir le profil de l'utilisateur

sondeur

le Mer 30 Mai 2007 - 16:16
petit 1
prendre la sonde, la coller temporairement avec un silicone ordinaire que l'on puisse enlever ensuite aisément (pas de sika trop fort)
Brancher et voir ce qui se passe. Si oui ne plus toucher à rien, ça marche.(cela dépends de pleins de facteurs)Mais c'est aussi en mer qu'il faut essayer, pas seulement dans 2 mètres d'eau
petit 2
Si on est dans du monolitique:Récupérer un tube PVC et couvercle étanche .Sratifier verticalement le tube .Percer le couvercle et placer la sonde de telle sorte qu'elle ne touche pas la coque.Remplir d'huile de cuisine.Dans le Sud mettre de l'huile d'olive...
petit 3
Si sandwich, dégager +/- largement l'âme,et restratifier "le chant" de telle sorte que l'eau ne rentre pas dans l'ame.
j'avais deux sondeurs, pas des foudres de guerre, puissance standard.Un dans l'huile, l'autre traversant l'étrave.les 2 fonctionnaient très bien
Contenu sponsorisé

Re: passe coques et coque sandwitch

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum