Partagez
Aller en bas
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 291
Nom du bateau : Trismus voilier de voyage
Date d'inscription : 19/06/2005
Voir le profil de l'utilisateurhttp://trismus.populus.ch

Gréement de cotre le conserver ou pas ?

le Sam 1 Oct 2005 - 12:48
.

Mika qui avait créé "Trisbal connexion" avait écrit sur son forum :

Bonjour,

Nos voiliers ont été conçus avant la généralisation d'enrouleurs fiables. Le plan de voilure originel de côtre permet une manipulation facile de voile de petite taille : trinquette et yankees.

Avec l'apparition des génois sur enrouleur, l'utilisation de la trinquette est-elle encore justifiée ?

L'était de trinquette ne simplifie pas le passage du génois au virement de bord. Peut-on le retirer ou le rendre largable ?

Que deviennent les bastaques ?

Mika


Dernière édition par Trismus le Jeu 7 Fév 2013 - 20:56, édité 1 fois
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 291
Nom du bateau : Trismus voilier de voyage
Date d'inscription : 19/06/2005
Voir le profil de l'utilisateurhttp://trismus.populus.ch

Re: Gréement de cotre le conserver ou pas ?

le Sam 1 Oct 2005 - 12:54
Bonjour les cousins,

Trés bonne question...
C'est vrai qu'un gréement de côtre, facilite les manoeuvres, du fait des voiles d'avant de petites tailles.

Mais la raison de ce gréement est triple :

D'abord équilibrer plus facilement le bateau et sur Trismus c'est encore plus vrai du fait des dérives en tandem (beaucoup l'oublient et naviguent sous génois sur enrouleur seul)

Ensuite le tunnel créé par le foc et la trinquette augmente la traction des voiles (prouvé en soufflerie)

Et sûrement la plus importante :
C'est une question de sécurité d'avoir la possibilité de gréer une toute petite trinquette (ou un tourmentin) le plus prés possible du centre de poussée.

Il serait donc suicidaire de supprimer radicalement le bas-étais.
Il est préférable de le remplacer par un bas-étais larguable.

Mon futur "investissement" sera un enrouleur de trinquette !

Jacques
Nouveau
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/05/2007
Voir le profil de l'utilisateur

cotre

le Mer 30 Mai 2007 - 16:02
Quand tu te retrouveras , au près entre les Balérares et Toulon, en aôut, avec 4 ris dans la GV et un ris dans ta trinquette,et que l'aiguille de l'anémo cherchera à embrasser la graduation 50, là tu ne te poseras plus de question...
Nouveau
Nombre de messages : 6
Age : 78
Nom du bateau : ojala
Port d'attache : nantes basé à marina pointe à pitre
Nation : françe 971
Date d'inscription : 19/10/2006
Voir le profil de l'utilisateur

trinquette

le Mar 29 Jan 2013 - 3:54
trismus "ojala" oui pour la trinquette je navigue depuis 2ans avec triquette et génois déroulé foc par 18 nd de vent le voilier et bien équil je peux lacher la barre plus le vent monte plus c'est confortable le cap est trés bon bonne nav les copains
Nouveau
Nombre de messages : 6
Age : 72
Nom du bateau : JEAN CLAUDE GOURET
Port d'attache : NANTES
Nation : FRANCE/ETATS UNIS
Date d'inscription : 29/06/2012
Voir le profil de l'utilisateur

BASTAQUES

le Jeu 7 Fév 2013 - 19:12
Ci avant yankee et trinquette, tout a été dit, le trismus 37 est un cotre à quille longue et à 2 dérives, gréement d'origine à conserver car sécurisant et étudié pour et du temps de Patrick et du chantier il n'y avait pas d'enrouleur.
Bastaques, certe l'on pourrait se dire qu'avec un gréément mat court et bome longue SARMAT NIRVANA COEDEVEZ de SUISSE et voiles TONNERE (SCHNAPS), nous pourrions se dire que les bastaques sont là pour le décor, et bien non, elles sécurisent et évitent les tres fortes vibrations dans le gréement bien entendu par tres fort coup de vent et mer dégueue.
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 22/03/2012
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.moussespic.fr/

Re: Gréement de cotre le conserver ou pas ?

le Mar 12 Mar 2013 - 9:27
Bonjour,

on constate tout de même que dans le cas d'un projet de voyage, l'ajout d'un etait largable est au programme.
Nous avons la chance d'avoir un bateau sur lequelle l'était de trinquette est deja présent, donc je pense aussi qu'il faut le conservé, et eventuellement le rendre amovible.

Et puis, il y a un autre élément non abordé ici : c'est jolie un cotre Very Happy

Maxime.
avatar
Matelot
Nombre de messages : 29
Nom du bateau : Maïna
Port d'attache : Lorient
Nation : France
Date d'inscription : 20/06/2005
Voir le profil de l'utilisateurhttp://les.trismus.free.fr/maina.html

Re: Gréement de cotre le conserver ou pas ?

le Mar 12 Mar 2013 - 14:45
Bonjour Maxime,

Tu as bien raison de le souligner : un cotre c'est joli !

Pour enfoncer un peu plus le clou de garder le bas étai fixe, c'est de se poser la question de la fiabilité du système d'ancrange, de larguage et de tension...

Maintenant, je ne me pose plus la question, puisque j'ai mis la trinquette sur enrouleur !

Je me pose plutôt une autre question qui est de l'intéret d'un Gennaker

Jacques
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 22/03/2012
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.moussespic.fr/

Re: Gréement de cotre le conserver ou pas ?

le Mar 12 Mar 2013 - 21:54
Salut Jacques,

J'avoue que j'ai pensé à l'idée de mettre une trinquette sur enrouleur.
Outre la question du budget, j'aime autant garder la possibilité de gréer le tourmentin sur le bas était.

Reste que, comme beaucoup je pense, je n'ai (dieu merci Wink) jamais eu l'occasion d'avoir à remplacer la trinquette par le tourmentin. Mon expérience sur le trismus (ou voilier de cette taille) est très mince, mais je pense que ça ne doit pas être une mince affaire si la manœuvre n'est pas assez anticipée.

J'ai eu sur mon précédent voilier  (un aquila) l'occasion une fois de regretter de ne pouvoir mettre autre chose qu'une voile partiellement roulée. Heureusement que le port n'était pas loin, car on se sent bien impuissant....

Maxime


Dernière édition par Moussespic le Jeu 9 Juin 2016 - 12:19, édité 1 fois
avatar
Matelot
Nombre de messages : 29
Nom du bateau : Maïna
Port d'attache : Lorient
Nation : France
Date d'inscription : 20/06/2005
Voir le profil de l'utilisateurhttp://les.trismus.free.fr/maina.html

Re: Gréement de cotre le conserver ou pas ?

le Mer 13 Mar 2013 - 0:11
Salut Maxime,

Pour avoir malheureusement vécu la tempête du 14-15 octobre 1976, le tourmentin est une utopie...
La force du vent est tellement grande que le gréement est secoué comme un prunier et qu'il est rigoureusement impossible de faire route au prés !
Donc une suédoise est beaucoup plus appropriée.
Je suis resté à la cape pendant 16 heures au moteur et ensuite rentré en fuite sans aucune voile, le fardage étant suffisant pour bien avancer...

J'ai demandé à Tarot de me réaliser la trinquette, pour la tenir le plus longtemps possible en la roulant.
L'enrouleur est un Profurl 350 qui est amplement suffisant.
J'espère n'avoir jamais à la tester dans les mêmes conditions qu'en 76...

Mais déjà, pour avoir navigué avec, dans un bon vent et mer formée, c'est absolument génial de ne pas avoir à sortir du cockpit pour aller changer les voiles d'avant !...

Jacques



Contenu sponsorisé

Re: Gréement de cotre le conserver ou pas ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum