Partagez
Aller en bas
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 104
Age : 63
Nom du bateau : PACO
Port d'attache : Toulouse
Nation : Française
Date d'inscription : 17/11/2006
Voir le profil de l'utilisateur

au creux de la vague

le Dim 26 Sep 2010 - 3:11
Ben Sad que dire, pas de batteries dans les neuronnes , la pétole de chez pétole ,presque 19 mois sans désir ,restauration au point mort (un peu beaucoup cause santé ) c'est pas un bateau c'est une épave tellement il y a à faire( sorte de Sherman dans la grange du papy ) enfin , fallait que j'en parle Shit
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 70
Age : 68
Nom du bateau : Darjeeling
Port d'attache : Bénodet
Nation : France
Date d'inscription : 07/07/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: au creux de la vague

le Jeu 30 Sep 2010 - 19:54
Ces moments de découragement passent........ il faut laisser le temps au temps.

Souvent laisser un tel projet de côté quelques mois, permet de décanter et quand on s'y remet, les solutions viennent d'elles-même.

Petit conseil: ne jamais considérer l'ensemble des choses à faire, c'est déprimant tant il y a à faire.
il vaut mieux découper le projet en tâches simples. On avance par étape, on peut aussi financer par étape.

Courage, quand on est au bout c'est super!

Darjee
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 104
Age : 63
Nom du bateau : PACO
Port d'attache : Toulouse
Nation : Française
Date d'inscription : 17/11/2006
Voir le profil de l'utilisateur

sniff!!

le Jeu 30 Sep 2010 - 22:17
Sad G.MERCI pour ton message
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 52
Age : 66
Nom du bateau : Charlotte
Port d'attache : En navigation hautiriere
Nation : Française
Date d'inscription : 15/10/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Hello Francis

le Ven 8 Oct 2010 - 19:36
Bonjour Francis,

Darjee à raison.

un break c'est bien et surtout ne penser qu'à un problème à la fois.
Ce qui est fait n'est plus à faire.

Pour ma part, il y a des moments de découragement aussi, mais mon chantier avance.
Le Pb qui est peut être majeur à terme, est que toute la semaine sur Paris pour mon travail, puis le WE au chantier, c'est dur pour la famille. Mais ils tiennent bon.

Claude.
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 104
Age : 63
Nom du bateau : PACO
Port d'attache : Toulouse
Nation : Française
Date d'inscription : 17/11/2006
Voir le profil de l'utilisateur

Re: au creux de la vague

le Ven 8 Oct 2010 - 21:22
Ce qui est le plus difficile à supporter c'est l'épée de "Damocles" au dessus de ma tête ( le terrain n'est pas à moi et je l'occupe depuis plus de 10 ans ( j'avais commencé une constr. acier que j'ai arrêté ) je n'ai plus les moyens de déplacer le bateau , encore moins d'acheter un bout de terrain pour l'y installer , voilà ma grande peur confused
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 311
Nom du bateau : Trismus voilier de voyage
Date d'inscription : 19/06/2005
Voir le profil de l'utilisateurhttp://trismus.populus.ch

Re: au creux de la vague

le Mar 12 Oct 2010 - 14:35
Salut Francis,

C'est toujours très difficile de remonter le moral, surtout à distance...

Lorsque je vois le boulot qu'est en train de réaliser Claude, je peux te dire qu'il doit avoir aussi des moments pas terribles...

Pour te dire que tu n'es pas tout seul, dans les galères : j'ai découvert cet été que mon moteur (tout neuf !) était bloqué... Pincement de la mise à l'air libre du col de cygne de l'échappement, provoquant siphonage de l'eau dans un cylindre !...
J'ai déculassé et je suis en train d'essayer de le dégripper et de le faire bouger milimètre par milimètre...

C'est vrai que si tu n'es pas sûr de garder ton emplacement sur le terrain, ce doit êttre angoissant.
As tu eu une demande de retirer ton bateau de la part du proprio ?
Courage

Jacques
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 104
Age : 63
Nom du bateau : PACO
Port d'attache : Toulouse
Nation : Française
Date d'inscription : 17/11/2006
Voir le profil de l'utilisateur

Re: au creux de la vague

le Mer 13 Oct 2010 - 0:14
Je n'ai pas eu d'echo pour l'instant , mais je doute qu'il m'avertisse What the fuck ?!? suffisament à l'avance .
Pour ton moteur , ben! j'ai eu le même problème l'hors de l'achat du bateau , ont est allé me faire croire qu'il était réparable cela m'a coûté 600€ pour la dépose et l'ouverture du moteur , tout ça pour rien .... voilà ce que c'est que d'être trop nostalgique . Shit
AVANT:
MAINTENANT:

et encore ce n'est qu'un apercu le pont est en triste état Thumb down

Contenu sponsorisé

Re: au creux de la vague

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum