Partagez
Aller en bas
Nouveau
Nombre de messages : 2
Age : 47
Nom du bateau : MAIMA
Port d'attache : NANTES
Date d'inscription : 27/02/2008
Voir le profil de l'utilisateur

reglages grement

le Dim 24 Jan 2010 - 9:09
Bonjour et tout mes voeux de bonheur à tous . Est-il normal que le mat soit strictement vertical ,voire légèrement penché sur l'avant ! N' est-il pas préférable de lui donner un peu de quète et dans quelle proportions? Merci de vos réponses
avatar
Vieux loup de mer
Nombre de messages : 70
Age : 67
Nom du bateau : Darjeeling
Port d'attache : Bénodet
Nation : France
Date d'inscription : 07/07/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: reglages grement

le Ven 9 Avr 2010 - 13:24
Bonjour François.

Ne sachant pas de quand date ta question, j'y réponds quand même.

Oui il est normal est souhaitable que ton mat soit bien droit. Non il n'est pas normal que ton mat ait de la quète avant.

Seule la quète arrière est possible, afin de rendre un bateau plus ardent. Je doute que ça marche sur un dériveur comme le Trismus.
De plus, la quète induit des contraintes non alignées entre le points d'ancrages des haubans sur la coque et ceux les barres de flèches et le mat. C'est dangereux pour le gréement du Trismus qui est de type "tout transversal", raide, assimilable à un portique.
Sur le Trismus, rectitude du mat=sécurité en transversal comme en longitudinal.

Généralement il faut que le mat, nu soit parfaitement droit, (vérifier en visant à l'œil le rail de grand voile. Tout doit être rectiligne de bas en haut. Les barres de flèches doivent être strictement dans le même plan, et les haubans doivent suivre aussi dans le même plan.

La tension dans les haubans doit être modérée à forte, mais en aucun cas mole, car au près, le gréement dormant sous le vent sera carrément "flottant".
L'idéal au près, est qu'il reste encore tendu sous le vent, sans plus.
Le réglage du gréement dormant dépend aussi de la rigidité de la coque. D'un Trismus à l'autre on trouvera des rigidités et donc des tensions de haubanage différentes.

Si tu as un enrouleur de foc, il est très important que l'étai reste le plus droit possible. Ceci implique une très forte tension de l'étai lorsqu'on est au près, "tout dessus".
Comme il n'est pas question de laisser en permanence autant de tension dans l'étai et le mat, lorsqu'on ne navigue pas, il faut un dispositif de réglage.
Une solution simple consiste à placer un palan en travers de la patte d'oie que tu dois avoir en bas de ton pataras.
Avant de hisser les voiles tu souques très fortement le palan et l'étai est fortement tendu par cintrage arrière de la partie haute du mat. Au port tu relâches le palan. C'est le seul cas où la règle de la rectitude longitudinale du mat peut être commise temporairement.

Le cintrage maxi admissible sur un mat aluminium est égal à son grand diamètre, c.à.d la corde de son ellipse avant/arrière. Au delà on risque le flambage définitif.

Bons réglages

Darjee
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum